Accommodation/fr

From Wikimania
Jump to navigation Jump to search

* ar/العربية (missing) * de/Deutsch (published)* el/Ελληνικά (missing) * en/English (published)* es/español (published)* eu/euskara (missing) * fi/suomi (missing) * fr/français (published)* hu/magyar (missing) * ja/日本語 (published)* ko/한국어 (published)* nl/Nederlands (missing) * pl/polski (missing) * pt/português (published)* ro/română (published)* ru/русский (missing) * sv/svenska (missing) * za/Vahcuengh (missing) * zh-hans/中文(简体)‎ (published)* zh-hant/中文(繁體)‎ (published)* * * * * * * * * *

destination: Accommodation

L'hôtel

Service

L'hôtel Bauen a 200 chambres avec air conditionné, téléphone, armoires spacieuses, télévision par cable et connection Wifi. L'hôtel inclut également un petit-déjeuner style buffet, un service de chambre, un parking avec valet et une sécurité de 24 heures. Des aménités supplémentaires incluent un service de blanchisserie, de nettoyage à sec, des coffres sécurisés et un magasin de souvenirs. Comme salons, l'hôtel Bauen a un grand hall, un bar au niveau de la rue et plusieurs pièces spacieuses, dont quelques-unes seront réservées pour les participants à Wikimania.

Prix

Le prix pré-arrangé pour les participants à Wikimania désirant un hébergement pendant la durée de la conférence est de 25 USD par jour pour ceux qui réservent avant le 30 juillet et 30 USD après cette date. Si vous désirez profiter de cette offre, n'oubliez pas d'indiquer cela lorsque vous remplirez le formulaire d'inscription.

Ceci couvre des chambres partagées avec les autre participants, de deux ou quatre lits. Le formulaire d'inscription vous demander votre préférence.

Histoire

La construction de l'hôtel quatre étoiles Bauen fut effectuée par la dernière dictature militaire qui gouverna l'Argentine avec l'intention d'utiliser les installations pendant la Coupe du monde de football de 1978. Cependant, en 2001, les propriétaires de l'hôtel Bauen ont fait faillite et fermé l'hôtel au milieu de la crise économique et sociale. En 2003, le Mouvement national des entreprises reprises (MNER, Movimiento Nacional de Empresas Recuperadas) et un groupe d'anciens employés ont repris le contrôle de l'établissement et rétabli l'hôtel.

L'hôtel Bauen est une copérative —Buenos Aires Une Entreprise Nationale (BAUEN en espagnol, de Buenos Aires Una Empresa Nacional)— et est un exemple d'auto-gestion des travailleurs. L'hôtel fut même l'objet d'un film documentaire par Naomi Klein, célèbre activiste altermondialiste. Présentement, l'hôtel Bauen emploie environ 150 personnes et sert de site pour des conventions et d'autres activités.


Gallerie photo